Présentation de notre programme

Cariste chez Amazon, ex-ouvrière du textile, routier, profs, syndicalistes… Ils étaient là hier, devant le ministère de l’Intérieur, pour déposer leurs candidatures aux côtés de leur tête de liste, Ian Brossat. Avec 50 % d’ouvriers et d’employés candidats, nous entendons défendre « l’Europe des gens contre l’Europe de l’argent ». Nos candidat(es)électins européennes europe

Sur notre liste il y a des cols bleus, des blouses blanches, des robes noires, des stylos rouges, elle est à l’image de la société française. Au Parlement européen, sur 751 eurodéputés il y a 3 ouvriers. C’est dire si on est loin du compte. C’est la « voix du monde du travail » que nos candidats(es) vont porter.

Dès la première des 12 propositions clés – ​​​​​​​un Smic européen à au moins 60 % du salaire moyen (soit 1 400 euros net en France), « l’Europe des gens » prend tout son sens.

C’est ce que demandent, depuis des mois, les gilets jaunes et les travailleurs de notre pays.  Si l’Union européenne est en train d’exploser aujourd’hui, c’est parce qu’elle nous impose à tous un moule libéral .Tirer les salaires vers le haut, c’est aussi une partie du remède aux délocalisations. Notre programme pour les européennes
L’actualité de notre campagne        Ian Brossat : son meeting de présentation
… et nos Nos 10 propositions pour la France