Privatisation d’ADP : le bug !

Pour l’exécutif, la privatisation d’ADP devait être un plan sans accroc :
voilà le projet cloué au tarmac.
cdg appel pcf ric

En validant la proposition de loi référendaire visant à affirmer que « l’aménagement, l’exploitation et le développement des aérodromes de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et de Paris-Le Bourget revêtent les caractères d’un service public national », le Conseil constitutionnel donne raison aux opposants à la privatisation. Et ouvre la voie au premier référendum d’initiative partagée (RIP) de la Ve République. Dans l’Humanité du 10 Mai