Pour l’honneur des Kurdes et le nôtre

La lâche décision de « l’égocrate » de la Maison Blanche de quitter le Kurdistan syrien pour laisser les mains libres au non moins « égocrate » d’Ankara affecte douloureusement tous les démocrates et partisans de la paix. kurdes turquie

Avant d’être fragilisé dans les urnes avec la perte des villes d’Ankara et d’Istanbul, le despote turc s’était déjà livré à l’embastillement de dizaines de milliers d’opposants et de parlementaires dont ceux du Parti démocratique des peuples et leur coprésident Selahattin Demirtas.

Le voilà qui exerce un odieux chantage à une invasion de réfugiés, exercé contre une Union européenne peureuse et objectivement complice d’une dérive dictatoriale. Il a désormais toute latitude pour enfreindre le droit international, prendre possession d’une partie du territoire syrien et mener une guerre de nettoyage ethnique contre les populations kurdes. Il faut arrêter cela ! La suite ici …

  • Une voix kurde pour les femmes et la paix assassinée : Havrin Khalaf
  • Les articles de l’Humanité        La pétition c’est un minimum et c’est ici
  • Syrie : Rojava, la révolution par les femmes ARTE Reportage
  • ROJAVA, une utopie au cœur du chaos syrien » – docu Le Média