C’est quoi la sécu ?

La loi de 22 mai 1946 prévoyait la construction d’un régime général ALIGNÉ VERS LE HAUT… Porté par Ambroise Croizat et un mouvement populaire puissant, le projet de Sécurité sociale né du programme du Conseil national de la Résistance prend forme. Le 22 mai 1946, le ministre fait voter une loi posant le principe de sa généralisation à tous. La classe ouvrière s’en empare.
Sécurité sociale Ambroise Croizat

« Désormais, nous mettrons l’homme à l’abri du besoin. La tâche qui vous incombe est immense, car la Sécurité sociale n’est pas qu’une affaire de lois et de décrets. Elle naîtra de vos mains. Tout dépendra de vous ! » C’est en ces termes rapportés par Roger Petit, président de la caisse primaire de Savoie, qu’Ambroise Croizat, ministre du Travail, ouvrit le 15 janvier 1946, devant une assemblée de militants CGT, le chantier de la Sécurité sociale. Les mots ont l’audace d’un véritable pari. Dans un pays où la majorité des habitants ne bénéficient que d’une protection sociale limitée, il s’agira de transformer ce qui n’était qu’un simple mécanisme d’assurance inégalitaire en un droit universel, solidaire et obligatoire couvrant l’ensemble de la population… lire la suite en cliquant sur l’image ou ici

Ordonnance n° 45-2250 du 4 octobre 1945 portant organisation de la sécu ici
Loi n° 46-1146 du 22 mai 1946 portant généralisation de la sécurité sociale ici
La Sécu a été entièrement bâtie dans un pays ruiné grâce à la seule volonté militante : interview de Michel Étiévent