Charonne : crimes d’état !

Il aura fallu 62 ans pour que soit reconnue la responsabilité de l’État dans l’assassinat sous la torture du mathématicien communiste Mau-rice Audin par des responsables de l’armée française. Le crime d’état doit être recon- nu pour les neuf morts du métro “ Charonne“. Hommage aux neuf victimes de la répression sauvage du 8 février 1962 lors de la manifestation contre l’OAS et pour la paix en Algérie. charonne oas répression