Parfum de lutte de classe, le retour ?

Pendant que l’exécutif français multiplie les signes d’enfumage avec les médailles et le défilé des guerriers de la santé proposé pour le 14 juillet, les personnels de la profession, durement éprouvés dans la crise sanitaire, demandent des augmentations de salaire et des reconnaissances de qualifications à la hauteur de leur engagement.déconfinement médaille

La « parenthèse » du confinement ne pourra pas gommer indéfiniment, malgré les mesures répressives et le bourrage de crâne, l’énorme fossé entre un pouvoir aux ordres de la finance et les aspirations d’un monde du travail qui ne veut pas être le dindon d’une nième mauvaise farce.

Les motifs de lutte pleuvent et risquent bien de bouillir dans les mois qui viennent… Les renseignements généraux s’inquiètent d’ailleurs d’un réveil brutal des « endormis »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s