La lutte des classes … à la télé !

Fabien Roussel était l’invité de Laurence Ferrari dans LaMatinale sur CNEWS Fabien Roussel CNews le mardi 13 avril 2021

« Mon ennemi, ce n’est pas celui qui arrive en barque dans notre pays, c’est celui qui s’en va en jet privé !

Je sais que c’est un sujet délicat sur CNEWS avec votre Zemmour condamné pour racisme ! »

« Ces grand groupes portent atteinte à la souveraineté nationale. C’est une attaque contre le pays ! »

Privatisations contre intérêt général ( suite …)

Privatisation des barrages français : un acte de haute trahison par Bertrand Rouzies : Extraits d’une publication le 28 juin 2018 sur le blog de nos amis du Front de Gauche de Pierre Bénite privatisations, contre-révolution libérale

Histoire d’une forfaiture politique :
Le 7 février dernier, le gouvernement Philippe, après avoir fait savoir en automne 2017 à l’interfédérale des salariés du secteur hydroélectrique français qu’il ne trouvait rien à redire au principe, a donc acté la privatisation.

D’ici 2022, 150 des plus grands barrages (plus de 20 mètres de haut) devraient être vendus, pour une puissance totale de 4,3 GW équivalant à celle de trois réacteurs nucléaires de nouvelle génération.

Le reliquat du parc public, sauf effondrement global, sera mis à l’encan avant 2050. EDF, société détenue à 83,5 % par l’État, gère 85 % des 433 concessions du pays (une concession représente un ou plusieurs barrages raccordés à une même centrale électrique). Engie et des structures régionales comme la Compagnie nationale du Rhône ou la Société hydroélectrique du Midi se partagent les 15 % restants. L’analyse complète en cliquant sur l’image

L’été ça n’est pas fait pour casser le Code du travail

La campagne du PCF « L’été ça n’est pas fait pour casser le Code du travail. Non aux ordonnances Macron »

Avec la nouvelle réforme du code du travail que veut imposer Emmanuel Macron, nous sommes devant un choix de société: ou l’asservissement au travail et à la précarité à vie, ou une vie digne faite d’un travail reconnu, correctement payé avec un bon salaire, permettant le droit au repos pour tous.

casse du travail loi macron et elkhomeri

Nos candidat-es aux élections législatives sont mobilisés pour défendre et promouvoir les droits de tous les salarié-es. Ils refuseront de céder leur pouvoir au Président pour qu’il mette en œuvre son projet dangereux par ordonnances ! : « L’Été, ça n’est pas fait pour casser le code du travail ! Non aux ordonnances Macron ».

L’objectif d’Emmanuel Macron est d’amplifier la casse du Code du travail pour répondre aux exigences du MEDEF.

L’idée principale est toujours la même : le travail est un coût à réduire, non pour relancer l’économie comme il le prétend, mais en réalité pour augmenter la rentabilité des actionnaires, ce qui produira tout l’inverse d’une relance en aggravant la crise économique et financière. Lire la suite

Présentation des candidat(e)s …

Passage dans l’Actualité de Canal Coquelicot77 – 7’Actu du 27 mars 2017législatives 2017 candidatLes élu(e)s communistes amplifieront avec vous, quelque soit le résultat du 2etour des élections présidentielles 2017, leur combat en faveur du pouvoir d’achat, du logement social, de la santé, de l’éducation, des jeunes mais aussi de l’écologie et de l’emploi. Lire la suite

Dialogue de sourds …

Dialogue de sourds entre un communiste et une insoumise : le 15 mai 2017 Par cartographe encarté Blog : Chroniques d’un cartographe encarté sur Mediapart

Ce billet relate un échange informel (sur facebook) entre un communiste (moi même) et une militante insoumise très active sur les réseaux sociaux. Ce dialogue n’engage que nous deux mais me semble révélateur des difficultés que rencontrent nos deux organisations à s’entendre pour les législatives. Je le publie ci-dessous avec son accord.

fi france insoumise

Un communiste (moi) : Moi je crois que pour gagner, toutes les forces à la gauche du PS doivent se coaliser. Car si nous arrivons au pouvoir, nous serons ensemble dans la majorité et ensemble au gouvernement. Bref, s’affronter est absurde. Mais force de nous taper dessus, le sillon de la division de creuse.

Une insoumise : Tant que la PCF n’aura pas théorisé sa rupture totale avec le PS (pseudo-frondeurs inclus) rien ne sera possible.

La suite ici           ou voir aussi un article et des débats sur le site du -grandsoir-

Conférence de presse de Pierre Laurent

Conférence de presse de Pierre Laurent/ Elections législatives Paris – 22 mai 2017
Le 19 mai s’est donc clos officiellement le dépôt des candidatures aux élections législativ. 524 candidatures seront donc présentées ou soutenues par le PCF-Front de gauche en métropole, comprenant 452 candidatures à parité présentées par notre formation et 72 soutiens.

Pierre Laurent secrétaire national du PCF Conférence de presse/ Élections législatives Paris – 22 mai 2017

524 candidatures présentées pour porter la voix des électrices et des électeurs de gauche qui ne veulent pas laisser les mains libres à Emmanuel Macron, à son premier ministre Edouard Philippe, et à la droite, qui veulent pousser plus loin les logiques libérales des deux quinquennats précédents.

524 candidatures pour porter la voix des femmes et des hommes qui ont voté Jean-Luc Mélenchon, qui ont voté Benoît Hamon, qui ont voté Philippe Poutou ou Nathalie Arthaud, et qui veulent demain des députés communistes, Front de gauche, de gauche qui défendront le monde du travail, qui travailleront sans relâche à unir les forces populaires face aux forces coalisées du libéralisme, qui seront des remparts intraitables face au Front national. Lire la suite

Gouvernement Macron 1

Sous l’apparence des choses et l’affichage des personnalités, avec des libéraux venus de la droite aux postes clés : la mise en place d’une véritable machine de guerre néo-libérale… pour dissoudre le modèle social français dans une Europe sauvagement libérale. L’éditorial de Patrick Apel-Muller à retrouver dans l’Humanité du 18 Mai avec le cv des membres du gouvernement : Le tableau de chasse est flatteur…
l'humanité nouveau gouvernement mai 2014 élecrions législatives

… Emmanuel Macron, pour qui l’écologie n’est qu’un nota bene, a circonvenu Nicolas Hulot, qui devra progressivement ravaler ses ambitions en matière de transition comme sa sensibilité à la solidarité ou à l’égalité. Avec Françoise Nyssen, c’est une éditrice reconnue qui rassurera quelque peu le monde de la culture.

Pour le reste, le nouveau gouvernement a tout de la machine de guerre à destination des élections législatives. Pas de surprise parmi les ministres qui ont abandonné le Parti socialiste : seuls les premiers ralliés sont servis.

À droite, pas de premiers rôles mais l’arc-en-ciel presque au complet, du Modem aux juppéistes en passant par l’ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire. Ce commando s’est emparé de toutes les positions stratégiques : l’économie, le travail, l’action et les comptes publics, l’éducation nationale…

À eux de mettre en oeuvre la compression des dépenses publiques et des comptes sociaux, les suppressions d’emplois de fonctionnaires et l’étranglement des collectivités locales par l’amputation de la taxe d’habitation. Lire la suite

Législatives 10ème circonscription

Appel aux partis de gauche transformatrice : Déclaration des participants à l’assemblée citoyenne réunie le 16 mai 2017 ! Notre tract appelant à cette réunion

Nous, les 90 citoyens et citoyennes de la 10ème circonscription, militants d’organisations politiques, syndicales, associatives, sympathisants ou membres d’aucune organisation qui nous sommes reconnus dans tout ou partie des idées et du programme l’avenir en commun porté lors de la campagne des présidentielles par le candidat de la France Insoumise.

Déclarons notre attachement le plus acharné à l’unité et au rassemblement qui devrait constituer le prolongement nécessaire de cette campagne et qui a permis d’atteindre sur la circonscription un score de 26,1% et et 15 702 voix. Nous refusons que la division alimente l’abstention.

élection législatives 2017 10ème circonscriptionPar cette déclaration, nous interpellons solennellement les candidats d’ores et déjà déclarés de la France Insoumise, pour leur demander de ne pas céder à la division des forces qui ont convergé lors de la campagne des Présidntlles

Nous avons entendu que la signature de la charte France insoumise n’était pas l’obstacle principal à une candidature commune, le candidat proposé par le PCF se disant prêt à la signer.

Nous demandons que les contacts nécessaires soient pris au plus vite Lire la suite

17 mai, Rdvs à Jossigny …

Communiqué de presse des candidats communistes et Front de Gauche : La santé n’est pas une marchandise c’est une priorité !
santé hopitale de Jossigny

Les candidats communistes et Front de Gauche aux élections législatives appellent les citoyens, les syndicalistes les praticiens, les élus, les associations, à refuser et combattre les politiques d’austérité mises en place dans le domaine de la santé. Il est inacceptable que dans un pays riche comme la France, les déserts médicaux s’accentuent et que les inégalités d’accès aux soins se creusent. Lire la suite

Le Peuple à l’Assemblée Nationale

Les élections présidentielles viennent de s’achever avec l’élection d’un nouveau Président de la République, monsieur Macron. Ce scrutin aura été marqué par une légitime colère devant l’inefficacité des politiques publiques mises en œuvre depuis des décennies. Elle aura aussi, malheureusement, entraîné beaucoup trop de nos concitoyens vers des chemins de divisions, de haine, et tout compte fait, de désespérance.tract le peuple assemblée national

► Le PCF en soutenant Jean-Luc Mélenchon, a voulu que cette colère devant la pauvreté, le chômage, les inégalités qui s’accroissent, devant le pillage des ressources naturelles, trouve le chemin, non de la division, mais de l’espoir et du progrès.

► A l’occasion des élections législatives, nous avons la possibilité concrétiser cet espoir en élisant un maximum de député-e-s qui s’opposeront fermement à E.Macron, à la droite et à l’extrême droite et qui porteront haut vos luttes et vos espoirs. Lire la suite

Législatives 10ème circonscription

Législatives : Désignons ensemble nos candidats et entrons en campagne !
10e circo ( Brou – Champs – Chelles – Emerainville – Lognes – Noisiel – Vaires )
assemblée citoyenne législative 2017 1er tour

Assemblée populaire et souveraine
Mardi 16 mai 2017 à 19h00
Salle Jean Jaurès* à Champs-sur-Marne

Adresse des communistes, aux insoumis, aux acteurs du front de gauche, aux écologistes ou socialistes déçus ou tout simplement hommes et femmes sincèrement de gauche

Marine Le Pen a été battue. Le pire a été évité grâce en partie à la mobilisation du « peuple de gauche ». Cependant, l’élection de Macron promet l’accélération des politiques libérales qui ont conduit l’extrême droite aux portes du pouvoir. Empêcher E. Macron de mettre en œuvre ses orientations est donc la tâche de l’heure. Les élections législatives peuvent réserver de nouvelles surprises et la dynamique populaire considérable qui s’est manifestée au premier tour de la présidentielle autour de la candidature de J-L Mélenchon peut se confirmer et même s’amplifier. La suite ici …

L’union est un combat

La France insoumise a annoncé mardi soir par voie de communiqué de presse que les négociations étaient rompues avec le PCF pour les élections législatives, alors que depuis plusieurs jours des échanges avaient lieu pour trouver à défaut d’un accord national, un accord de désistements réciproques. élection négociation fi pcf législative 2017

Le verbatim de la Conférence de presse de Pierre Laurent du Mardi 9 mai 2017

Jeudi 11 mai, à 19 heures,
au gymnase Japy à Paris, je lancerai en présence de nombreux candidats soutenus par le PCF la campagne nationale des communistes

Nos ambitions sont claires :

Concrétiser l’espoir ouvert par les 7,5 millions de voix recueillis le 23 avril par le vote Jean-Luc Mélenchon.

Nous voulons donner à cette force nouvelle une représentation maximale dans l’Assemblée nationale, pour faire entendre l’exigence d’un nouveau progrès social et écologique pour le pays et refuser les projets libéraux d’Emmanuel Macron ; Lire la suite

On a évité le pire, le plus dur commence

Patrick Bessac dans son introduction à notre conseil national du PCF d’entre les 2 tours de cette élection présidentielle notait déjà :

« La Ve République est une vieille marâtre, acariâtre et sans pitié, et ce n’est pas, hélas, la première fois qu’elle nous impose ce type de choix. Ses règles, ce sont celles que le peuple français, il y a de cela 60 ans, s’est choisi pour lui-même, dans un moment de désarroi et sous la pression des factieux. »

Mais maintenant que dans l’immédiat on a évité le pire, le plus dur commence …
( Les résultats du second tour de la présidentielle c’est ici…élection présidentielle législative 2017)

… avec un président de la république qui saura sans doute pour un temps se parer de couleurs sociétales avantageuses mais dont la politique de droite assumée sur les toutes les questions économiques, aussi bien à l’échelle européenne qu’à l’échelle nationale ne saurait tarder à s’imposer pour les plus modestes, les salariés, les chômeurs.

… avec un Front national avec 10 644 118 voix qui compte bien désormais jouer les premiers rôles dans la vie politique, avec un pouvoir de nuisance renforcé et une droite qui a aussi du sa défaite à la faillite morale de son candidat.

… sans oublier un PS explosé par son acceptation du libéralisme qui n’est rien d’autre que l’accompagnement politique de la domination sans partage de la finance tant au niveau national, qu’européen ou mondial.

Le renouvellement annoncé à toutes les chances de ne pas être autre chose que la poursuite de ce qui était avant, en pire.

Lire la suite


Ce soir, la candidate du Front national n’est pas élue. C’est un soulagement ! Une large majorité d’électrices et d’électeurs n’a pas voulu porter à la tête de l’Etat ses idées de haine et de division, son projet raciste et xénophobe, sa politique violemment discriminatoire, libérale et guerrière …La suite de la déclaration écrite

Stoppons là !

D’abord et avant tout battre Le Pen. Avec le bulletin Macron. Sans hésitation… et sans illusion. La battre le plus largement possible le 7 mai, pour mieux construire, dès le lendemain, des victoires aux élections législatives dans le maximum de circonscriptions pour pouvoir combattre résolument les choix libéraux d’Emmanuel Macron.
élections présidentielle 2017 macron le pen
La haine, les mensonges, la vulgarité… Marine Le Pen a réduit le débat du second tour à une bataille de chiffonniers. Imaginons-la, un instant, à la tête d’un régime qui confère, hélas, d’immenses pouvoirs au président de la République !

Avec elle, répression antisyndicale, racisme, libéralisme autoritaire, presse mis au pas s’additionneraient pour diviser durablement notre peuple. Une bonne raison de voter contre elle dimanche, la première.

Une défaite de Marine Le Pen à la présidentielle, pour laquelle se mobilise la France républicaine, ne dégagerait pas complètement l’horizon. Le parti d’extrême droite doit être désarmé, y compris aux élections législatives. Comme les politiques qui le promeuvent…