PCF, rentrée 2020 : notre façon à nous de poser la question du changement politique.

… mobilisés pour une riposte du Parti à la hauteur de la gravité de la crise et de l’offensive gouvernementale. rentrée politique 2020
Une offensive de classe, assortie d’une surenchère sécuritaire à l’encontre de tous ceux qui contestent la politique du pouvoir. L’heure est donc à organiser la riposte à Macron dans l’action !
La suite …

Le Conseil national du PCF des 5 et 6 septembre a décidé d’engager une bataille de longue haleine pour l’emploi. PCF 2020
Cette campagne vise à la fois une bataille d’idées et à mettre en cause les pouvoirs politiques.
Il s’agit aussi d’organiser le Parti et de gagner des avancées concrètes. L’enjeu : faire le lien entre luttes existantes ou exigences populaires, et « politique ». La suite …

Fermeture de Bridgestone : l’Etat doit prendre la main et entrer au capital ! licenciement emploi
« Produire plus sur le sol national pour réduire la dépendance » : le cap fixé par le président de la République lui-même, … était pourtant clair. Cette ambition, nous pouvons la partager, à condition qu’elle soit suivie par des actes. Or c’est l’inverse qui se déroule sous nos yeux, avec une indécente accumulations de plans de licenciements et de fermetures brutales La suite …

Résolution du Conseil National du PCF

Pour nous, l’urgence, c’est la sécurité de l’emploi ! Lancement d’une campagne nationale des communistesconseil national

La Covid-19 a révélé l’échec des politiques d’austérité et de la course aux profits qui épuise la nature et sacrifie les êtres humains, à commencer par les femmes, au détriment de toute la société.

Le grand gagnant du plan « France relance » présenté par le Premier ministre, c’est le capital. Ce sont les mêmes vieilles recettes néo-libérales de baisse des impôts qui sont utilisées sans aucune garantie de développement de l’emploi. 20 milliards sont donnés sans contrepartie. Pire, à l’image du CICE, l’argent public est massivement versé à des entreprises qui licencient. La France a besoin d’un changement majeur de politique.

Pour sortir de la crise, l’heure est venue de construire le système d’après. ( La suite du communiqué c’est en cliquant sur l’image … )

La Parole au peuple français

Dans la rue, sur les lieux de travail .. et au parlement : Donner la parole au peuple. motion de censure référendaire

Où sont passés les cahiers de doléances ? Qui l’aurait cru ? Finalement Louis XVI, le roi de la monarchie absolue, a été plus respectueux de la démocratie participative que l’actuel président de la République.

Il y a un an, le président Macron, débordé par la soudaineté des revendications issues des gilets jaunes, avait lancé un « grand débat national », promettant toutes « les garanties de loyauté et de transparence ». Lire la suite

Mouvement social ou motion de censure ?

La réponse de Fabien Roussel en vidéo
Et mon post sur fb : Déplacer le sujet principal, qui est celui des luttes revendicatives, de la nécessaire mobilisation social ( et du soutien de l’opinion public ) , sur le plan législatif est un acte politique contre ce mouvement … xxx

La majorité LREM ne demande que çà car elle a tous les moyens constitutionnels en son pouvoir pour faire passer la loi … et il sera toujours tant de mener ce combat quand elle nous l’imposera !

Acte politique de caractère réformiste contre ce mouvement car c’est une façon détournée à ne pas faire de ces mobilisations le sujet majeur ! Or ce sont bien ces mobilisations les faire grandir et converger qui sont le nerf de la guerre de cette bataille pour les salariés et l’avenir social et démocratique de notre pays … Lire la suite

Comment faire ?

Notre gauche, sortie de l’autoroute des votes, semble bloquée dans un trou dont elle ne pourra sortir que par un effort particulièrement fort et en utilisant ses méninges. identité et union

J’entends d’un côté mon camarade Ian Brossat exprimant sa conviction d’un retour à la concorde avec la FI. De l’autre j’en entend qui disent « jamais », invoquant à raison les croche pieds et la malhonnêteté intellectuelle de ses dirigeants.

Et puis il y a ceux qui se disent qu’il faut il faut y aller très prudemment en ne s’oubliant jamais et en sachant que la gauche ne s’arrête pas à une organisation à la mode à un moment de l’histoire politique du pays. Lire la suite

Nous ne sommes pas au dessus des nuages !

Macron énerve tout le monde (enfin ceux qui s’engagent) mais il tient bon. Normal. Qu’a-t-il en face de lui, l’idiote utile à l’extrême droite qui lui permet de conforter sa posture d’incontournable face au déluge… Il y en a d’autres mais je ne m’appesantirai pas pour éviter les rengaines sur l’état lamentable d’une gauche hors circuit. Perspectives pcf

On a deux possibilité.

Soit faire ce que font les communistes, mais pas que, préparer patiemment l’avenir en recréant une dynamique politique et sociale sur la base des revendications populaire, en proposant des axes de changement fiables, mais à eux tous seuls, cela ne fait pas évidemment le compte. Lire la suite

Pour une France hospitalière et fraternelle, une Europe solidaire

Pour une autre politique migratoire        Le racisme c’est quoi ?

Aucun pays n’échappe aujourd’hui à ces questions. Il s’agit donc pour les institutions internationales, États et citoyens de travailler à définir des solutions communes dans une démarche d’accueil et de devoir d’humanité.        « Lettre ouverte » migrant migration

Si le droit à la mobilité est reconnu par la déclaration des droits de l’Homme, les migrations forcées ne cessent d’augmenter. On le doit à l’état du monde actuel. Un monde profondément divisé par les inégalités qui ne cessent de croître. Un monde où une poignée d’individus possède autant de richesses que des centaines de millions de personnes. Un monde où la pauvreté et des conflits sans fin jettent sur les routes de l’exil des femmes, des hommes et des enfants désemparés et d’autres, victimes de persécutions religieuses, ethniques, politiques, sexuelles. Lire la suite

PLAN D’URGENCE pour la santé, l’action sociale et l’hôpital public

Les parlementaires communistes se sont réunis à Saint-Etienne les 19 et 20 septembre, où nous avons été accueillis par la sénatrice Cécile Cukierman. Un rendez-vous annuel qui réunit les député·e·s, sénatrices et sénateurs communistes pour marquer et préparer la rentrée parlementaire.urgence, santé, hôpital

Les textes que nous examinerons au cours de cette session parlementaire ont donc bien évidemment été présents dans nos échanges. Sur la bioéthique, nous avons ainsi entendu et débattu avec des personnalités extérieures : Pierre-Henri Duée du Comité consultatif national d’éthique, et Victor Deschamps, maître de conférences, spécialiste de la filiation.

À la veille de l’examen du texte dans l’hémicycle de notre Assemblée nationale, ces échanges nous ont permis de dresser des frontières entre le techniquement possible et l’éthiquement souhaitable. Lire la suite

Déclaration de politique générale

Monsieur le Premier Ministre,

Le cap que vous venez de définir ne vas pas répondre aux urgences de notre pays ni à la majorité de nos concitoyens. Alors voilà à l’opposé, la déclaration de politique générale que nous vous proposons.Fabien Roussel

D’abord l’urgence pour notre industrie menacée : Il faut envoyer un signal fort, solennel et tout faire pour que la France ne laisse plus tomber une seule de ses usines !

General Electric, Whirlpool Amiens, Arjowiggins, Renault, Ford Blanquefort, Ascoval… ces piliers de notre industrie sont stratégiques pour notre pays. Ils doivent faire l’objet d’une décision spéciale et d’une intervention directe de l’Etat.

Avec nous, l’industrie et les circuits courts deviendront une priorité nationale, un enjeu de souveraineté, tant pour notre économie que pour relever le défi climatique. Car un pays sans industrie est un pays sans avenir. Lire la suite

Souscription nationale

Voici le message envoyé par Fabien Roussel à l’ensemble des adhérent·e·s, ami·e·s et compagnons de route, à toutes celles et ceux qui se sont engagé·e·s à nos côtés dans cette belle campagne des élections européennes.pcf souscription national

Bonjour, Nous tenons à te renouveler nos remerciements pour ton engagement dans la très belle campagne électorale que nous venons de mener, avec notre liste « Pour l’Europe des gens contre l’Europe de l’argent ».

Notre résultat est évidemment très en deçà des espoirs levés pendant la campagne. Avec 565 717 voix, nous n’atteignons pas le seuil de 5% et nous n’avons plus de députés européens siégeant à Bruxelles. Il aura pourtant fallu seulement 220 000 voix pour faire élire les députés d’extrême-droite !

Nous sommes également en deçà du seuil de 3 % des suffrages exprimés permettant aux listes de prétendre au remboursement de leurs frais de campagne.

Ce résultat n’efface en rien la belle campagne menée par Ian Brossat, ses colistières et colistiers, la forte mobilisation des militant·e·s du PCF, de militant·e·s et d’élu·e·s d’autres sensibilités de gauche, celle d’acteurs du mouvement associatif, de nombreux syndicalistes ou de personnalités du monde de la culture et de la création. Lire la suite

Combat social, politique, électoral


Pour la France 10 propositions Pour une Europe des gens En quelques mots
La revue Ecole du PCF Corps, éducation et société
Plan d’urgence pour les hôpitaux Hôpital public-maternités même combat
Planète écologie, mobilisations environnementales Economie sociale et solidaire
Plein Temps, le bulletin des retraités Les vétérans du PCF La lettre
La revue d’action politique Cause Commune La revue économique Economie & Politique
commission d’enquête sur l’évasion des capitaux Le rapport
Participer à la campagne de la liste de Ian Brossat Abonnez-vous à L’Humanité

Le PCF soumet 10 Propositions aux Français et à Matignon

En plein mouvement des gilets jaunes, les communistes ont présenté 10 mesures pour « une vie digne ».

Le PCF a présenté samedi « 10 propositions pour la France », à l’occasion de l’acte XVIII des gilets jaunes. D’abord lors d’un meeting place Chassaigne-Goyon, à Paris (8e), puis directement auprès du premier ministre Édouard Philippe, à Matignon. « Nous avons entendu les revendications des gilets jaunes, que nous portons depuis des années dans la plupart des cas. Nous ferons tout pour les rendre incontournables dans le pays », explique le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel. Nos 10 propositions grand débat propositions

C’est d’ailleurs un gilet jaune, Eva Ageorges, qui s’est exprimé en premier à la tribune. « Savez-vous ce que veut dire avoir peur du lendemain ? » lance-t-elle au gouvernement, avant de pousser un cri du cœur pour que ses enfants puissent « faire des études, manger à leur faim, être soignés », et un jour avoir un « salaire digne ». Lire la suite

On vous y attends …


Se donner les moyens de faire reculer ce système d’exploitation et d’oppression au service de la finance, de remporter des victoires, d’avoir des avancées. Pour çà il est nécessaire de se mobiliser et de s’organiser sur les lieux de travail et dans les quartiers et les communes en recherchant toutes les convergences et unions nécessaires sur des objectifs, orientations et revendications clairement exprimés et défendus en premier lieu par les intéressés eux-même. Hors la construction de ce mouvement et de ce rassemblement dans des luttes organisées, point de salut ! Rendez-vous avec nos candidats à Champs !

Grand débat – PCF : 10 grandes propositions pour la France – initiative du 16 mars 2019

En décidant d’un grand débat pour répondre à une crise politique inédite, E.Macron et le gouvernement peuvent déjà faire un premier constat : notre peuple veut pouvoir décider dans tous les domaines qui relèvent aujourd’hui d’une urgence pour leur vie : urgence sociale, urgence démocratique, urgence face au réchauffement climatique. A l’issue de notre dernier Conseil national, nous nous sommes fixés l’objectif, pour le samedi 16 mars prochain, « de remettre au gouvernement » 10 propositions pour la France. 10 propositions 16 mars 2019

Le samedi 16 mars, entre 10 et 12h, à proximité de l’Élysée ou de Matignon ( le lieu sera précisé dans quelques jours), lors d’un grand rassemblement, le PCF fera connaître 10 propositions pour la France. A partir des grandes exigences populaires qui ont marqué les derniers mois, des citoyens apporteront leur témoignage. Ils diront, avec leurs mots et leurs expériences, ce qui doit changer.

Fabien Roussel présentera les 10 propositions, après quoi une délégation sera reçue par la présidence de la République ou par le Premier ministre. Ian Brossat interviendra également sur les enjeux européens pour le mouvement populaire.

Après cette initiative du 16 mars, et alors qu’une nouvelle séquence politique s’ouvrira ( fin du grand débat, conférence régionale citoyenne initiée par l’exécutif, stratégie du pouvoir pour une sortie de crise), nous organiserons dans les jours qui suivront, des conférences de presse de présentation des 10 propositions ( un dossier presse sera mis à disposition) et des débats publics pour discuter de ces propositions et poursuivre le débat citoyen. ( Les communistes ont tous reçus leur feuille de route pour que cela entre dans le concret … au travail ! )

Annonce Macron

Macron ce soir à la TV : Ce n’est pas une annonce d’augmentation du pouvoir d’achat pour les travailleurs, les retraités et les privés d’emplois c’est juste annuler une faible partie de ce qu’on allait leur prendre ( une fois de plus ) . Le peu d’augmentation immédiate et ponctuelle octroyée à certaines catégories sera repris par une diminution de plus de ce que les libéraux appellent « la dépense publique » qui est l’argent du social et du vivre ensemble : Le système en place continuant bien à ruisseller, mais pour aller du salariat vers les plus riches et les détenteurs de capitaux !  annonce Macron

Le communiqué du PCF : Ce soir, avec l’annonce de l’annulation de la hausse de la CSG pour les retraité.e.s modestes, le président de la République a opéré un premier recul.

Celui-ci est à mettre à l’actif du grand mouvement populaire qui secoue actuellement le pays, avec les « gilets jaunes », les nombreuses mobilisations de travailleurs.euses, l’action des organisations syndicales. Preuve est faite que la mobilisation actuelle est décisive. Elle doit se poursuivre. Lire la suite