27 mai : Journée nationale de la Résistance

CNR mémoire commémorationrésistance 27 mai➡️ En ce 27 mai, nous commémorons toutes celles et tous ceux qui ont résisté face à l’obscurantisme, l’oppression et la barbarie nazis et au régime collaborationniste de Vichy.

➡️ Nous célébrons également le 77ème anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance (CNR) qui unifiera et coordonnera les divers mouvements de Résistance mais aussi qui proposera et impulsera après la Libération la mise en application du programme connu sous le nom « Les Jours Heureux », un des programmes politiques des plus progressistes socialement et économiquement qu’ait connu la France.

➡️ Ce programme fortement influencé par les communistes imposera des réformes sociales et économiques majeures (Création de la Sécurité sociale, mise en place des allocations familiales, nationalisations d’entreprises stratégiques entre autres). Certaines de ces réformes poseront les bases du système social français. #LesJoursHeureux

L’affiche rouge Au matin du 21 février 1944, dans une cellule de la prison de Fresnes, Missak Manouchian prend une dernière fois la plume. Il écrit ses derniers mots à Mélinée, son épouse : il écrit …

27 Et 29 Mai : Deux Commémorations, Un Même Projet !

Le 27 mai prochain, nous commémorerons la naissance du Conseil National de la Résistance. Cela fera, en effet, 77 ans que le CNR a tenu sa première réunion. La puissance de ce symbole -celui de l’union des forces antifascistes pour la renaissance démocratique et l’émancipation sociale- en fit, longtemps, une référence intouchable en France. Son programme, adopté le 15 mars 1944, à l’unanimité de ses composantes -communiste, gaulliste, socialiste, centriste…- , fut, durant quatre décennies, considéré comme la pierre angulaire du fameux « modèle social français », souvent gravement écorné, mais jamais récusé. 27 et 29 mai

Tout changea au milieu des années 80, marqué par le début de la fin du système soviétique et, concomitamment, par l’explosion de la mondialisation capitaliste : âge d’or du « Reaganisme » d’un côté de l’Atlantique et, de l’autre, grand tournant néolibéral de la Communauté européenne, avec la signature de l’Acte unique européen, véritable trait d’union entre dirigeants politiques « Thatcheriens », chrétiens-démocrates et sociaux-démocrates (1986).

Il faudra attendre encore une vingtaine d’années de plus -et l’élection de Nicolas Sarkozy- pour que le MEDEF ose s’attaquer frontalement à la référence « systémique », voire civilisationnelle, du CNR. C’est Denis Kessler qui s’y emploiera dans le magazine « Challenges » (4/10/2007) avec sa véritable « leçon de choses » devenue célèbre : « Le modèle social français est le pur produit du CNR (dont le programme) se traduit par la création des caisses de Sécurité sociale, le statut de la fonction publique, l’importance du secteur public productif et la consécration des grandes entreprises françaises qui viennent d’être nationalisées, le conventionnement du marché du travail, la représentativité syndicale, les régimes complémentaires de retraite, etc.(…) Il y a une profonde unité à ce programme ambitieux (…) Il s’agit aujourd’hui de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! » Lire la suite

Appel à la Solidarité : Cuba, Vénézuela !

Cuba et Vénézuela objet d’une guerre constante et hybride d’étranglement et de déstabilisation ( constitutionnelle, médiatique, militaire ) par les USA relayée par les gouvernements occidentaux :

Vénézuela

Vénézuela, un gros travail d’information et d’analyse nécessaire pour bien comprendre la situation. Décryptage

Déclaration du Parti communiste des Etats-Unis signée par le PCF condamnant l’attaque par balles contre l’ambassade de Cuba à Washington.

À deux heures du matin, le jeudi 30 avril, il y a eu une violente attaque contre l’ambassade de Cuba à Washington DC. Selon les premiers rapports de sources cubaines et de la police municipale de Washington, un individu est allé jusqu’à l’ambassade, située sur le quadrant nord-ouest de la capitale américaine, et a ouvert le feu sur le bâtiment avec une arme puissante. Les voisins, réveillés par les coups de feu, appellent la police qui ont arrêté un suspect dont le nom n’a pas encore été libéré au public. Lire la suite

8 Mai 45 : Fin de la guerre en Europe

Bataille de Koursk : Moins connue que la bataille de Stalingrad, la bataille de Koursk, qui oppose du 5 juillet au 23 août 1943 les forces allemandes aux forces soviétiques sur un immense saillant de 23 000 km2 situé au sud-ouest de la Russie, à la limite de l’Ukraine.

Il s’agit de la plus grande bataille de chars de l’Histoire, et le tournant qui va accélérer la débâcle de l’armée allemande xxx

L’occasion en ce 8 mai de faire connaitre cet impressionnant travail d’histoire militaire animée dont les épisodes sont visibles sur la chaine youtube « East story » (audio en anglais, mais assez facile à comprendre).

Impressionnant avec le détail des forces en jeu, des contextes stratégiques, batailles après batailles.

La chaine youtube avec les épisodes complets, y compris les fronts de l’Ouest : Lire la suite

L’autre 8 mai 1945

L’autre 8 mai 1945 : il fallait faire comprendre aux peuples encore sous le joug colonial qui avaient lutté contre le fascisme pour la libération des peuples que cela ne les concernait pas ! 8 mai 1945 Sétif

Le 8 mai 1945, les premiers tirailleurs algériens qui débarquent du croiseur Gloire font une entrée triomphale à Alger. La presse coloniale fait sa une sur la défaite du nazisme. Le jour même, débutent les manifestations organisées par le PPA à travers les principales villes algériennes. Brandissant des drapeaux alliés, y compris celui de la France mais aussi l’emblème algérien, scandant des mots d’ordre revendiquant l’indépendance de l’Algérie, portant des gerbes de fleurs devant être déposées devant les monuments aux morts, plusieurs centaines de milliers d’Algériens répondent à l’appel du PPA.

À Sétif et Guelma, cependant, l’événement prend une tournure dramatique. Lire la suite

La mémoire du 8 mai 1945 ( suite )

Le 8 mai, une date référence pour notre mémoire collective.

C’était un 8 mai, il y a 75 ans. Le 8 mai 1945. Cette date marque la fin « des années noires », la fin de la deuxième guerre mondiale, la capitulation de l’Allemagne Nazie.

Cécile Rol-Tanguy, femme admirable, nous a quittés : Un combat !

Cécile Rol-Tanguy

L’existence de cette date n’est pas toujours allée de soi. Son instauration en jour férié, en 1981 seulement, s’est heurtée à bien des obstacles. De même, il a fallu du temps, en France, pour que soit reconnue la responsabilité de l’État Français, installé à Vichy, dans la collaboration avec les nazis, la déportation de millions de juifs, notamment des enfants, et la traque des résistant·e·s sur notre territoire national.

La vigilance est toujours de mise : le projet existe toujours d’unifier en une seule date la commémoration de la fin des conflits qui ont marqué le 20e siècle, pour supprimer des jours de congés aux Français qui ne « travailleraient pas assez », peut être aussi pour des raisons moins avouables encore … Lire la suite

La mémoire du 8 mai 1945

75e ANNIVERSAIRE DE LA VICTOIRE SUR LE NAZI-FASCISME
Le PCF – Parti Communiste Français signataire de la déclaration commune initiée par le PCP – Partido Comunista Português 8 mai 1945

Au nom de la liberté, de la paix et de la vérité
— contre le fascisme et la guerre

La victoire sur le nazi-fascisme dans la Seconde Guerre Mondiale est un événement majeur de l’Histoire, dont la mémoire doit être préservée et défendue contre les tentatives répétées de falsification historique visant à faire oublier le rôle décisif qu’y ont joué l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, les communistes et les antifascistes du monde entier. Lire la suite

Avec Loïc Pen, médecin urgentiste CGT

Avec Loïc Pen, médecin urgentiste CGT … En direct de l’hôpital de Creil (Oise) …
l'Humanité : En direct de l’hôpital de Creil (Oise), Jeudi 26 mars 20h40.

Le point chaque semaine sur notre facebook sur la situation, le rappel des recommandations sanitaires, et les réactions à l’actu.

En bonus un retour sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 .

Une politique assumée pour en finir avec le service public de santé en s’attaquant à son mode de fonctionnement et à ses ressources : décryptage

Charonne : crimes d’état !

Il aura fallu 62 ans pour que soit reconnue la responsabilité de l’État dans l’assassinat sous la torture du mathématicien communiste Mau-rice Audin par des responsables de l’armée française. Le crime d’état doit être recon- nu pour les neuf morts du métro “ Charonne“. Hommage aux neuf victimes de la répression sauvage du 8 février 1962 lors de la manifestation contre l’OAS et pour la paix en Algérie. charonne oas répression

Palestine : Communiqué du PCF

« Deal » / Trump : l’expression d’un mépris du peuple palestinien et du droit international (PCF)

Trump vient d’annoncer son « deal du siècle ». Comment Trump et son gouvernement peuvent-ils être aussi irresponsables en qualifiant de plan de « paix » un projet dont la seule issue présentée aux Palestiniens est la création de « bantoustans » sans aucune continuité territoriale et sans souveraineté – une reproduction sinistre de l’apartheid aboli par le peuple sud-africain il y a près de trois décennies.

Le gouvernement de M. Macron ose affirmer qu’il « salue les efforts du président américain Donald Trump et étudiera avec attention [ce] plan de paix ». Ces propos, outre leur allégeance à l’hégémonie de la Maison Blanche, sont une négation de la Charte des Nations unies. Ils sont indignes de la France et de sa vision de la paix au Moyen-Orient. Lire la suite

Nous sommes tous palestiniens

Proche-orient. Washington et Tel-Aviv rayent les Palestiniens de la carte : Donald Trump et Benyamin Netanyahou se sont mis d’accord pour dépecer la Cisjordanie. Toutes les colonies doivent être annexées à Israël, de même qu’une grande partie de la vallée du Jourdain.israël palestine

Déconstruisons d’abord les mots : il n’y a pas d’« accord de paix » entre Israéliens et Palestiniens. Pour un accord, il faut être deux. Et, il n’y a pas non plus de « paix » quand un pays occupe l’autre, déplace sa population, vole ses terres et son eau. Patrick Le Hyaric

L’interview de Leïla Chaïd Ancienne ambassadrice de la Palestine auprès de l’Union européenne

Article de David Hearst paru dans Middle East Eye

En présentant son « plan du siècle »
pour le Proche-Orient depuis la Maison-Blanche, Donald Trump abhorrait, hier, sa tête des grands jours, fier de lui, dominateur et méprisant. À ses côtés, le premier ministre israélien, son « ami » Benyamin Netanyahou, qui, lui aussi, ne cachait pas sa joie. Et pour cause.

La carte est sans ambiguïté. Pas un dirigeant israélien n’avait osé en rêver. Trump l’a fait. Sous les yeux admiratifs des leaders du Parti républicain et des représentants les plus à droite de la communauté juive des États-Unis, il a, d’un trait de plume, cassé la Cisjordanie, en glissant toutes les colonies d’implantation dans les nouvelles frontières d’Israël. C’est ce qu’on appelle une annexion totale. Pareil pour la majeure partie de la vallée du Jourdain. Lire la suite

Le Sahel, l’Afrique, l’opération Barkhan, Serval etc …

Les femmes du Sahel sont premières victimes de l’extrémiste violent et du terrorisme … Ici on écoute une parole de femme, celle de Traoré Aminata Draman,femme Malienne et Sahélienne, Sociologue,alter-mondialiste, Ancienne ministre de la culture du Mali … avec une parole d’exigence pour leurs pays … et qui npus est adressé à nous aussi … et en tout cas à ce que notre peuple à de meilleur … afin d’imaginer un autre mode dévellopement avec l’Afrique … et aussi du notre. La vidéo c’est ici ! barkhan sahel Afrique Traoré Aminata Draman

 » Le djihadisme, nous sommes en train de nous attaquer à la conséquence, sans questionner et diagnostiquer la source, un modéle de développement économique extraverti qui n’a pas vocation à développer nos pays.  »

Ici est aussi aborder en terme compréhensible pout tout un chacun la question du libéralisme, du terrorisme, de l’OTAN, des armées occidentales, sur l’opération Barkhan, Serval, de l’ennemni sans visage et de la guerre assymétrique, de l’économie de la guerre, le néo-colonialisme, le tourisme, le G5 Sahel, les responsabilités des gouvernements français, la violence faite aux femmess dans ces conflits, la marchandisation du monde, le nationalisme clos et le nationalisme de coopération, Khadafi pourquoi son élimination, étape d’une déstabilisation, les conséquence des ingérences, la démocratie formelle, mimétique, affairiste, clientéliste. … Lire la suite

Pour l’honneur des Kurdes et le nôtre

La lâche décision de « l’égocrate » de la Maison Blanche de quitter le Kurdistan syrien pour laisser les mains libres au non moins « égocrate » d’Ankara affecte douloureusement tous les démocrates et partisans de la paix. kurdes turquie

Avant d’être fragilisé dans les urnes avec la perte des villes d’Ankara et d’Istanbul, le despote turc s’était déjà livré à l’embastillement de dizaines de milliers d’opposants et de parlementaires dont ceux du Parti démocratique des peuples et leur coprésident Selahattin Demirtas.

Le voilà qui exerce un odieux chantage à une invasion de réfugiés, exercé contre une Union européenne peureuse et objectivement complice d’une dérive dictatoriale. Il a désormais toute latitude pour enfreindre le droit international, prendre possession d’une partie du territoire syrien et mener une guerre de nettoyage ethnique contre les populations kurdes. Il faut arrêter cela ! La suite ici …

  • Une voix kurde pour les femmes et la paix assassinée : Havrin Khalaf
  • Les articles de l’Humanité        La pétition c’est un minimum et c’est ici
  • Syrie : Rojava, la révolution par les femmes ARTE Reportage
  • ROJAVA, une utopie au cœur du chaos syrien » – docu Le Média
  • Dans quelle étagère sommes-nous ?

    Cycle de conférences géopolitique à l’université de Nantes en 2018 : Bernard Thibault, ancien secrétaire général de la CGT, et administrateur de l’Organisation internationale du travail vient nous parler de son dernier livre « La troisième guerre mondiale sera sociale ».

    J’ai écouté cette vidéo et petit à petit au fil des questions-réponses ( très documentées ) se dessine le processus mondial historique dans lequel nous sommes engagé ( à l’insu de notre plein gré ) avec les modes de pensées qui y sont liés et qui en font une redoutable machine de guerre contre le progrès humain et notre planète.Bernard Thibault OIT travail

    Car si pendant plusieurs décennies le « progrès social » s’est illustré par une avancée des droits, des libertés et des conditions matérielles pour les travailleurs, ce n’est plus le cas aujourd’hui :

    Le chômage augmente, 40% des travailleurs dans le monde n’ont pas de contrat de travail, des dizaines de millions d’enfants sont contraints de travailler. Près d’un milliard et demi de personnes vivent avec moins de 4,50 euros par jour, 70% de la population mondiale n’a pas de système de protection sociale, le droit de grève et les libertés syndicales sont loin d’être un droit universel…

    En Europe, les droits sociaux sont fréquemment présentés comme des « privilèges » d’un autre temps. La version néolibérale de la mondialisation a fait de la concurrence un absolu qui s’est étendu à la planète entière. Les dégâts humains de cette véritable guerre sociale mondiale sont énormes.

    Pourquoi cette situation ? Quelles en sont les origines, qui en est responsable et comment peut-on en sortir ? La solution à cette dérive ne peut pas être le repli sur soi nationaliste mais la promotion de l’égalité des êtres humains par l’adoption dans les divers pays du monde de normes protectrices et élevées, tant en termes de rémunération que de conditions de travail.

    Vote d’une histoire officielle négationniste au Parlement européen !

    Communiqué de PCF-Monde 21 septembre 2019 / La résolution adoptée par une majorité du parlement européen à l’initiative des ultra-conservateurs sur la mémoire historique est une insulte aux peuples d’Europe et d’URSS qui ont combattu le nazisme et qui l’ont vaincu. histoire négationniste europe

    La confusion entretenue entre les crimes et le cauchemar bureaucratique et policier du stalinisme d’une part et le communisme d’autre part ne vise en réalité pas à condamner le totalitarisme, mais à discréditer toute perspective de justice et d’égalité.

    Le renvoi dos à dos du communisme et du nazisme est du révisionnisme car cela revient à diluer l’imprescriptibilité des crimes contre l’humanité commis par le nazisme et le fascisme et condamnés à Nuremberg.

    Cette résolution est une honte pour la majorité des députés européens qui l’ont votée.

    Sur le site « Histoire et Société » un rappel de quelques réalités historiques.
    Ce que cache nos dirigeants aux jeunes générations. Déjà en 2015, relire Roland Leroy

    Comment appelle-t-on un pays où on impose une idéologie de la mémoire ?
    Vote de l’histoire officielle au Parlement européen !

    Cette résolution européenne est-elle l’annonce d’une chasse aux sorcières : L’Europe conservatrice fabrique sa légende

    Communisme=100 millions de morts, ou l’arnaque idéologique de ce nouveau millénaire sur AGORAVOX

    L’intelligence artificielle, une nouvelle forme de capitalisme

    L’intelligence artificielle (IA) est devenue l’obsession de l’époque, au cœur de la « start-up nation ». Cette technologie est désormais un enjeu politique, économique et social majeur. Le philosophe Éric Sadin (*) décrypte son pouvoir injonctif et l’émergence d’une « main invisible automatisée ». data, ia, intelligence artificielle

    Éric Sadin « Nous serons moins appelés à donner des ordres aux machines qu’à en recevoir d’elles » Vendredi, 4 Janvier, 2019

    Pierric Marissal Comment décrire cette nouvelle forme de capitalisme vers laquelle nous allons ?

    Éric Sadin Nous avons affaire à un techno- libéralisme qui entend, grâce à la double structure technologique de notre époque (capteurs et intelligence artificielle), interpréter toujours plus précisément nos comportements. La suite ici …      Et mardi 8 jan 2019 à 20h45 à la Ferme du Buisson

    Centenaire 14-18. Cette guerre n’était ni fatale ni nécessaire

    La commémoration du 11 Novembre peut être l’occasion de réfléchir aux enchaînements qui conduisent au pire et à fuir les instrumentalisations des mémoires.        Le mémorial. 14-18 guerre commémoration histoire souvenirs mémoire

    Une victoire ? Pour qui ? Les commémorations du centenaire de l’armistice qui réuniront dimanche de nombreux chefs d’État éviteront d’exalter un camp des vainqueurs au détriment des vaincus. Emmanuel Macron veut éviter de froisser une Angela Merkel en perdition dans son pays. Mais, surtout, le registre cocardier s’est effacé, et s’accusent les traits saillants de cet immense massacre. Commémorer n’est plus célébrer … Lire la suite

    En marche pour la paix

    Partout en France, marchons pour la paix le samedi 22 septembre 2018 à l’Appel national signé par 160 organisations . mobilisation marche paix

    Le texte de l’Appel :
    En marche pour la paix – Stop la guerre – Stop la violence – Stop la misère

    L’aspiration des peuples à vivre ensemble en paix dans la solidarité, la justice et la fraternité est immense.
    Nous sommes persuadés qu’aucune de nos différences de convictions, d’appartenance ou de sensibilités philosophiques, politiques, religieuses, syndicales ou autres ne doit faire obstacle à l’expression de cette aspiration commune.

    Nous sommes révoltés
    face à l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1.144 milliards de dollars en 2001 à 1739 milliards en 2017 (Sipri en USD taux de change 2016) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations Unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards et que la lutte contre le réchauffement climatique nécessite des moyens importants tout comme la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD).