Fête de l’Humanité

Bon de soutien pour la Fête de l’Humanité les 13-14-15 Septembre 2019 . C’est 28€ en vente militante ( au lieu de 40€ ) qui donne droit au 3 jours de spectacle et d’évènements ( après enregistrement sur le site de la fête avant le jeudi 12 septembre 2019. )
Pour toutes nos communes voir contact en haut de page ! Si vous habitez sur Lognes ou Noisiel suffit d’ envoyer un mail à voldenuit48@numericable.com. On prends contact et je viens vous les apporter ! Possibilité d’envoi par la poste sous enveloppe après règlement en juillet et août !
fête de l'Humanité des 13-14-15 Septembre 2019Le programme et tous les renseignements pratiques en cliquant sur l’image !

Platon en parlait déjà …

Il est souvent dit à ceux qui veulent changer la société que s’ils avaient raison leurs idées seraient majoritaires et que les gens voteraient pour eux ! Et ou on peut légitimement en déduire que ces révolutionnaires seraient toujours dans le faux ou bien frappés d’incapacité chronique. Dans le deux cas cela renvoie irrémédiablement à leur impuissance supposée.
Outre que chacun peut se tromper il reste que cette idée contribue fortement au maintien de l’ordre social existant ou les révolutions ne verraient jamais le jour et il est intéressant d’aller y voir plus près ! philosophie penser les révolutions

Platon en son temps s’est confronté à cette réalité avec sa fameuse allégorie de « La caverne » ou il nous invite à le suivre et que nous allons prendre au sérieux pour avancer dans la réflexion.

Imaginons vraiment avec lui que nous soyions depuis toujours enchaînés sur des sièges, tournés vers le fond d’une caverne où se profilent des ombres. Entendons- nous bien : ce que nous voyons depuis notre naissance, ce sont ces ombres et rien d’autre, ni objets, ni notre corps, ni nos compagnons. Lire la suite

L’intelligence artificielle, une nouvelle forme de capitalisme

L’intelligence artificielle (IA) est devenue l’obsession de l’époque, au cœur de la « start-up nation ». Cette technologie est désormais un enjeu politique, économique et social majeur. Le philosophe Éric Sadin (*) décrypte son pouvoir injonctif et l’émergence d’une « main invisible automatisée ». data, ia, intelligence artificielle

Éric Sadin « Nous serons moins appelés à donner des ordres aux machines qu’à en recevoir d’elles » Vendredi, 4 Janvier, 2019

Pierric Marissal Comment décrire cette nouvelle forme de capitalisme vers laquelle nous allons ?

Éric Sadin Nous avons affaire à un techno- libéralisme qui entend, grâce à la double structure technologique de notre époque (capteurs et intelligence artificielle), interpréter toujours plus précisément nos comportements. La suite ici …      Et mardi 8 jan 2019 à 20h45 à la Ferme du Buisson

Penser l’économie …

Présentation par Paul Boccara dans le cadre de d’université permanente du parti communiste français de la série économique sur les crises ( en cliquant sur l’image )

économie et politique Frédéric Bocarra


En lien la 1ère vidéo du cycle de conférence de l’université permanente du PCF sur les crises > Le 1er volet

Retrouver l’université permanente du PCF sur son > facebook

Penser les médias …

Face au rouleau compresseur de la pensée dominante, que peuvent apporter la connaissance de l’espace médiatique et celle de la classe dominante à la lutte pour une appropriation démocratique des médias ?
C’est à cette question qu’est dédié ce Jeudi d’Acrimed, sur le thème : « Dominants, médias dominants et médiatisation de la pensée dominante  »

Vous pouvez retrouvez les 3 volets de ces interventions et les réponses aux questions de la salle sur youtube > volet 1 > volet 2 > volet 3

Fête de l’Humanité 2018

Quand les malins dominent (et pensent vraiment ordonnancer le monde et nos sociétés), nul ne nous interdit (c’est même indispensable) de trouver réconfort, grandeur et force dans ce moment vécu (aussi éphémère et éblouissant soit-il) avec celui que nous pouvons nommer le « peuple de la Fête de l’Humanité ».Fête de l'Humanité 2018

Plus que ces dernières années sans doute, ne le cachons pas, l’après-Fête diffuse encore en nous de la mémoire vigilante et ce bien inestimable et rare, le « partage ».

Il nous hisse au-delà de nous-mêmes, nous contraint à une exigence neuve et nous impose de ne pas rompre la chaîne dont nous sommes tous les maillons, celle d’une conscience collective si puissante qu’elle nous dit quelque chose de différent…

Plus de 500 000 personnes. Et l’envie de prolonger. Comme si nous ne voulions pas en sortir… La participation solidement à la hausse de cette Fête 2018 participe évidemment de notre enthousiasme. Lire la suite

A 15m de profondeur au large des iles Canaries …

Dans « cause commune » la revue d’action politique du parti communiste français « comprendre le monde, agir pour le changer » de ce juillet-août 2018 intitulé
Libérons la culture ! Ne nous laissons pas voler notre imaginaire : cause commune, revue politique

A 15m de profondeur au large des iles Canaries git immergée une sculture sur pierre de Jason deCaires Taylor « le radeau de Lampedusa » figuration de la crise migratoire en Europe, la fois de sa terrible réalité et de ce que l’on ne veut pas voir et de ce que d’une certaine façon les gouvernants de l’Europe rejettent.                    Cause commune sur FaceBook

Comme un brutal rappel de notre responsabilité collective . Un mémorial aux nombres de vie perdues.

Avec comme regard aussi, ce poème de Patricia Cottron-Daubigné, Extraits :
… Au sortir de ce désastre
je suis de partout …
je ne viens rien conquérir
je viens vivre

Etat des lieux provisoire …

Ce que l’affaire Benalla nous dit du macronisme, de nos institutions, de notre démocratie … et le foot de nous !

Notre pays traverse une très grave crise institutionnelle et démocratique.
Communiqué de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, Paris, le 25 juillet 2018.

Ce que l’affaire Benalla nous dit du macronisme
Par Christian Picquet sur son blog le lundi 23 juillet 2018, 11:30

Retour sur la Coupe du monde de foot : Quand la France retrouve ses belles couleurs… À l’inverse de ce que tendent à suggérer bien des commentateurs, le sport n’est ni un instrument de promotion des plus forts imposant leur loi aux plus faibles, ni une manière esthétisée de faire la guerre. Par Christian Picquet sur son blog le 18 juillet

Macron, le spoil system, le management et l’affaire Benalla
Sur le blog Histoire et Société de la sociologue Danielle Bleitrach.

Peuple, populaire, populace …

Le mot « peuple » est polysémique. Terme essentiel de la politique moderne, il constitue pourtant aussi un point aveugle de la philosophie politique. peuple populaire populace

D’un côté, on le soupçonne d’être le vecteur d’une démagogie nationaliste, voire raciste ; d’un autre, on l’a vu réapparaître avec le « printemps arabe» et les mouvements d’occupation des places.

Ce livre veut prendre au sérieux le nom du peuple et en faire un objet théorique. Il prend le parti de l’histoire conceptuelle afin de rendre sensibles son usage et ses sens, dans les discours théoriques comme politiques.

Rencontre avec Gérard Bras autour de son livre « Les Voies du peuple » c’est ici      L’article dans l’Huma

Quartier populaire : qu’est-ce que ça veut dire ?    et débat sur Le populisme.

Vers la fin de la neutralité du Web ?

Loi sur les fake news, fin de la neutralité du Net… réseaux sociaux fakenews les gouvernements légifèrent sur Internet à tout-va, avec des conséquences dramatiques sur l’accès à une information pluraliste et, en toile de fond, des rapports de forces économiques.

Décryptage avec le chercheur, Nikos Smyrnaios, enseignant chercheur à l’université de Toulouse, spécialisé dans la presse en ligne et l’utilisation des réseaux sociaux ICI ou en cliquant sur l’image.

Le PCF organisera les 9 et 10 mars les 3e États généraux de la Révolution numérique sur le thème de «reprenons le pouvoir».

Le retour de Marx ( suite… )

Impasses du capitalisme : une grande banque donne raison à Marxmarx philo économie et politique …L’Humanité, en partenariat avec tous les acteurs associés du comité « Marx 2018 », organisera une journée de rencontres et de débats ouverte à tous (attention, préinscription obligatoire !) autour de l’œuvre de Marx et ses résonances contemporaines, ponctuée de lectures et de moments artistiques et théâtraux Samedi 17 Fev de 9 à 23H

L’appel de Montreuil pour les arts et la culture #AppelDeMontreuil art, culture, pétition
….. Nous, citoyennes et citoyens, habitants, artistes, professionnels des métiers du spectacle, des arts et de la culture, journalistes, historiens, enseignants, éducateurs, élus locaux, agents de la fonction publique territoriale et d’État, représentants de syndicats, d’organisations, d’associations,

Nous sommes aujourd’hui rassemblés pour réaffirmer que les arts, les patrimoines et la culture sont une cause nationale et citoyenne, et ne peuvent en conséquence être livrés à la seule marchandisation. La suite c’est ici

Neutralité du net

Internet doit rester un Commun numérique mondial : L’administration Trump vient de mettre fin à la neutralité de l’Internet aux États unis. Ce qui est présenté comme une victoire des opérateurs de télécom sur les GAFAM (Google-Apple-Facebook-Amazon-Microsoft) et les NATU (Netflix, AirBnB, Tesla, Uber) est en fait une défaite pour la démocratie. C’est l’instauration d’un Internet à plusieurs vitesses …
web neutralité démocratie net
… la fin de l’égalité d’accès au réseau sans discrimination, c’est-à-dire la négation même de ce qui fait d’Internet un Commun numérique mondial. Alors que la gouvernance de l’Internet avait commencé à s’émanciper du gouvernement des Etats-Unis, cette décision constitue une grave régression. La suite ici

Aux USA, un coup fatal porté à la neutralité du net, l’article dans Sciences et Avenir

Qu’est-ce que le macronisme ?

Peut-être n’est-il pas inutile de se donner un peu de recul en publiant ici des extraits de la table ronde organisée à l’Agora de la Fête de l’Humanité de septembre 2017 sur ce sujet.
macronRappel des faits. De la « modernité » du candidat Macron à la violence autoritaire des premières mesures du quinquennat, comment qualifier le projet et la pratique du pouvoir macroniste ? Quelles sont les fragilités à exploiter ?
Avec les contributions de Pierre Serna, directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française, Jérôme Sainte-Marie, politologue, président de PollingVox et André Chassaigne, député communiste, président du groupe GDR à l’Assemblée nationale. Cliquer sur l’image !

Ruedevalois papers…

Dans la loi de finance 2018 le projet du bradage du ministère de la culture.culture budget 2018

Une déclaration du PCF en réaction aux très graves préconisations d’un rapport du ministère de la Culture qui a circulé récemment

Ce rapport, qui aurait dû rester confidentiel, traduit une ambition libérale et technocratique de grande envergure.S’il devait être suivi d’effets, il amènerait les politiques culturelles publiques à une régression sans précédent.

Il s’agit là rien moins que du dépeçage organisé du service public de la culture.

Vous avez-dit populisme(s)

On parle de populisme mais en fait de quoi parle-t-on ? La France Insoumise en fait un axe stratégique. Mais il n’y pas qu’un seul populisme revendiqué. l’extrême-droite à aussi le sien. A chacun son populisme ? Comme en général pour comprendre et avancé dans une réflexion il vaut mieux débattre, voici un entretien avec Guillaume Roubaud-Quashie au média ‘Le vent se lève’
Guillaume Roubaud-Quashie populisme stratégie idéologie
Directeur de la revue Cause Commune, Guillaume Roubaud-Quashie est membre de la direction du PCF. A ce titre, il a dirigé l’organisation de la dernière université d’été du parti, lors de laquelle le populisme est entré au coeur des débats.

Le populisme fleurit là où on masque la lutte des classes

Il faut désobéir par souci de soi…

Il faut désobéir par souci de soi… Dans un essai profond et salutaire ( Désobéir, Albin Michel), le philosophe Frédéric Gros, professeur de pensée politique à l’Institut d’études politiques de Paris et spécialiste de l’œuvre de Michel Foucault, interroge les raisons et les racines de la désobéissance. idée philosophie Frédéric Gros liberté

On ne cesse de répéter comme une évidence que la liberté serait l’objet de notre volonté la plus forte, que tout notre dignité s’y résume.

Mais est-ce que précisément elle ne fait pas peur cette liberté , est-ce qu’elle ne constitue pas pour chacun un vertige insoutenable, un insupportable fardeau ?

De la nécessité de parler vrai …

Comme la campagne électorale nous a pris une bonne partie de ce temps nécessaire dû à la réflexion, voici venu avec le temps des résistances celui de l’analyse : De Christian Piquet co-fondateur du Front De Gauche en 2012 candidat sur la 10e circonscription de la Haute-Garonne. Les 2 articles en fichier PDF. C’est ici.

Macron : Un césarisme au service de la finance

Et si M. Macron, dont l’aventure personnelle fascine tant les commentateurs, n’était au fond, banalement, que la dernière des incarnations de cette contre-révolution libérale sous laquelle nous vivons depuis quelques décennies ? La suite ici

À quoi sert Jean-Luc Mélenchon ?

Il n’est guère aisé, lorsque l’on bat campagne sur le terrain, comme je le fais pour ces élections législatives dans la 10° circonscription de la Haute-Garonne, d’entretenir le fil d’un blog de réflexion politique. Je m’y attelle cependant, alors que les deux semaines à venir vont déterminer ce que sera la configuration du pays pour des années, et parce que je ne cesse de rencontrer le désabusement, pour ne pas dire le grand désarroi, d’électeurs de gauche devant une situation confinant à l’absurde. Lire la suite

Dialogue de sourds …

Dialogue de sourds entre un communiste et une insoumise : le 15 mai 2017 Par cartographe encarté Blog : Chroniques d’un cartographe encarté sur Mediapart

Ce billet relate un échange informel (sur facebook) entre un communiste (moi même) et une militante insoumise très active sur les réseaux sociaux. Ce dialogue n’engage que nous deux mais me semble révélateur des difficultés que rencontrent nos deux organisations à s’entendre pour les législatives. Je le publie ci-dessous avec son accord.

fi france insoumise

Un communiste (moi) : Moi je crois que pour gagner, toutes les forces à la gauche du PS doivent se coaliser. Car si nous arrivons au pouvoir, nous serons ensemble dans la majorité et ensemble au gouvernement. Bref, s’affronter est absurde. Mais force de nous taper dessus, le sillon de la division de creuse.

Une insoumise : Tant que la PCF n’aura pas théorisé sa rupture totale avec le PS (pseudo-frondeurs inclus) rien ne sera possible.

La suite ici           ou voir aussi un article et des débats sur le site du -grandsoir-