Mis en avant

rip référendum ADPargent finance capitallogementtravail emploi salaireindustrieservice publicContre la casse sociale de Macron, les communistes proposent ! le tract
Après 1789, 1871, 1917, 45 puis 68, une autre révolution est à l’ordre du jour

Nos 10 propositions pour la France Notre FaceBook Local Le site Web du PCF 77

L’union européennes et les élections du 26 Mai : 10 questions, 10 réponses
Les Européennes : Notre engagement, nos propositions, nos candidats

Pour l’honneur des Kurdes et le nôtre

La lâche décision de « l’égocrate » de la Maison Blanche de quitter le Kurdistan syrien pour laisser les mains libres au non moins « égocrate » d’Ankara affecte douloureusement tous les démocrates et partisans de la paix. kurdes turquie

Avant d’être fragilisé dans les urnes avec la perte des villes d’Ankara et d’Istanbul, le despote turc s’était déjà livré à l’embastillement de dizaines de milliers d’opposants et de parlementaires dont ceux du Parti démocratique des peuples et leur coprésident Selahattin Demirtas.

Le voilà qui exerce un odieux chantage à une invasion de réfugiés, exercé contre une Union européenne peureuse et objectivement complice d’une dérive dictatoriale. Il a désormais toute latitude pour enfreindre le droit international, prendre possession d’une partie du territoire syrien et mener une guerre de nettoyage ethnique contre les populations kurdes. Il faut arrêter cela ! La suite ici …

  • Une voix kurde pour les femmes et la paix assassinée : Havrin Khalaf
  • Les articles de l’Humanité        La pétition c’est un minimum et c’est ici
  • Syrie : Rojava, la révolution par les femmes ARTE Reportage
  • ROJAVA, une utopie au cœur du chaos syrien » – docu Le Média
  • Pour contrer la réforme des retraites …

    … et imposer d’autres choix par le rapport de forces des salariés il faut déjà comprendre ce à quoi nous sommes confrontés retraite retraites

    Voici 2 vidéos explicatives à écouter avec attention si l’on veut défendre ses intérêts.

    L’une avec une interview de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT. L’autre de Mémé L’indignée !

    Les deux se complètent utilement pour nous donner des éléménts d’appréciations et des arguments fort utiles.

    Vite un bouclier de sécurité …

    … pour les femmes victimes de violence. Nous reprenons ici la déclaration de Laurence Cohen, Sénatrice CRCE du Val-de-Marne, faite en septembre à la suite du Grenelle des violences conjugales. violence, femme, féminicide

    Ainsi que la demande de Sylvie Fuchs conseillère du 77 pour que des moyens et un financement régional soient misent en oeuvre. A nous d’en faire un objectif repris par le plus grand nombre de nos concitoyens

    Comment ne pas être en colère aux lendemains des annonces de la première journée du « Grenelle des violences conjugales », alors que le décompte macabre des féminicides s’alourdit ? Lire la suite

    Avis de tempête sur un système de santé …

    … que le monde entier nous enviait ! De quoi le réel en cours accouchera-t-il ? De ce qui est en gestation dans les luttes au travers des revendications convergentes qui se font jour un peut partout ou de ce qui dans l’action gouvernementale relève de la mise au pas libérale définitive de notre système de soins.santé, hôpital, urgences, EPAHD

    Déclaration de la coordination nationale lors de son entrevue avec le cabinet de la ministre de la sante et concernant les fermetures de maternités et des centres d’IVG, La psychiatrie, les urgences, les services de proximité, et sur un service publique du médicament.

     » Nous dénonçons les fermetures de maternités et des centres d’IVG. Faire des usines à bébé transforme, en le déshumanisant, ce moment profondément humain, physiologique dans la grande majorité des cas, sortant la femme et le nouveau-né de leur environnement naturel et
    cela au nom d’une fausse sécurité puisqu’elle ne prend en compte que la sécurité de l’acte d’accouchement entre l’arrivée de la maman à la maternité et sa sortie avec le bébé, alors qu’une vraie sécurité sanitaire se conçoit de la conception à la fin de la période périnatale :
    c’est la sécurité des administrations, pas celle de la population. Alors que pourtant, la mise en réseau des maternités assure la sécurité dans les maternités de niveau 1 à travers la gradation des soins.

    Si les maternités ont une valeur profondément symbolique, c’est toute la question de la proximité des soins qui est en cause.

    M. Macron et Mme Buzyn ont déclaré qu’aucun hôpital ne fermerait. Mais il y a plusieurs façons de ne pas fermer un hôpital …  » la suite ici

    Communiqué de l’Association des Médecins Urgentistes de France

    Les propositions des parlementaires communistes

    L’enjeu de la politique agricole

    André Chassaigne souligne l’importance et les enjeux des politiques agricoles.André Chassaigne agriculture

    Les politiques publique en matière agricoles doivent garantir un revenu convenable pour les producteurs ainsi qu’une alimentation saine pour les consommateurs.

    L’agriculture est fondamentalement une « affaire collective » qui unit le consommateur à l’agriculteur.

    Les choix opérés en matière de libre-échange, se traduisant notamment par un usage dérégulé de l’exportation, sont dévastateurs pour les productions locales et plus particulièrement pour l’agriculture vivrière des pays en voie de développement. Pour visionner l’entretien, cliquer sur l’image !

    Accords de libre-échange / Le Ceta, fuite en avant ultralibérale ou outil économique ? Nous avons besoin d’une toute autre coopération pour répondre aux vraies urgences planétaires ! Une table ronde sur le sujet dans l’Humanité du 6 Septembre, 2019.

    Dans quelle étagère sommes-nous ?

    Cycle de conférences géopolitique à l’université de Nantes en 2018 : Bernard Thibault, ancien secrétaire général de la CGT, et administrateur de l’Organisation internationale du travail vient nous parler de son dernier livre « La troisième guerre mondiale sera sociale ».

    J’ai écouté cette vidéo et petit à petit au fil des questions-réponses ( très documentées ) se dessine le processus mondial historique dans lequel nous sommes engagé ( à l’insu de notre plein gré ) avec les modes de pensées qui y sont liés et qui en font une redoutable machine de guerre contre le progrès humain et notre planète.Bernard Thibault OIT travail

    Car si pendant plusieurs décennies le « progrès social » s’est illustré par une avancée des droits, des libertés et des conditions matérielles pour les travailleurs, ce n’est plus le cas aujourd’hui :

    Le chômage augmente, 40% des travailleurs dans le monde n’ont pas de contrat de travail, des dizaines de millions d’enfants sont contraints de travailler. Près d’un milliard et demi de personnes vivent avec moins de 4,50 euros par jour, 70% de la population mondiale n’a pas de système de protection sociale, le droit de grève et les libertés syndicales sont loin d’être un droit universel…

    En Europe, les droits sociaux sont fréquemment présentés comme des « privilèges » d’un autre temps. La version néolibérale de la mondialisation a fait de la concurrence un absolu qui s’est étendu à la planète entière. Les dégâts humains de cette véritable guerre sociale mondiale sont énormes.

    Pourquoi cette situation ? Quelles en sont les origines, qui en est responsable et comment peut-on en sortir ? La solution à cette dérive ne peut pas être le repli sur soi nationaliste mais la promotion de l’égalité des êtres humains par l’adoption dans les divers pays du monde de normes protectrices et élevées, tant en termes de rémunération que de conditions de travail.

    éloge de la simplicité …

    …et de l’importance d’avoir des repères. Les choses ne sont jamais simples. Il est bon que, depuis plus de trente ans, on insiste sur la nécessité de les mettre en relation, de les articuler et de tirer du tout autre chose que la juxtaposition des choses séparées. C’est la vogue et le succès des théories de la complexité. lutte des classes simplicité

    Dans la foulée, tout ce qui est simple apparaît simpliste et périmé : le vocabulaire savant met en avant le non-linéaire, le non-différentiable, le non-déterministe, et les moyens d’information y font largement écho.

    Donc il est temps de faire l’étude et l’éloge de la simplicité. Je commence et j’achèverai par ce que je connais le mieux, mais je m’en écarterai aussi. La suite ici

    Vote d’une histoire officielle négationniste au Parlement européen !

    Communiqué de PCF-Monde 21 septembre 2019 / La résolution adoptée par une majorité du parlement européen à l’initiative des ultra-conservateurs sur la mémoire historique est une insulte aux peuples d’Europe et d’URSS qui ont combattu le nazisme et qui l’ont vaincu. histoire négationniste europe

    La confusion entretenue entre les crimes et le cauchemar bureaucratique et policier du stalinisme d’une part et le communisme d’autre part ne vise en réalité pas à condamner le totalitarisme, mais à discréditer toute perspective de justice et d’égalité.

    Le renvoi dos à dos du communisme et du nazisme est du révisionnisme car cela revient à diluer l’imprescriptibilité des crimes contre l’humanité commis par le nazisme et le fascisme et condamnés à Nuremberg.

    Cette résolution est une honte pour la majorité des députés européens qui l’ont votée.

    Sur le site « Histoire et Société » un rappel de quelques réalités historiques.
    Ce que cache nos dirigeants aux jeunes générations. Déjà en 2015, relire Roland Leroy

    Comment appelle-t-on un pays où on impose une idéologie de la mémoire ?
    Vote de l’histoire officielle au Parlement européen !

    Cette résolution européenne est-elle l’annonce d’une chasse aux sorcières : L’Europe conservatrice fabrique sa légende

    Communisme=100 millions de morts, ou l’arnaque idéologique de ce nouveau millénaire sur AGORAVOX

    Comment faire ?

    Notre gauche, sortie de l’autoroute des votes, semble bloquée dans un trou dont elle ne pourra sortir que par un effort particulièrement fort et en utilisant ses méninges. identité et union

    J’entends d’un côté mon camarade Ian Brossat exprimant sa conviction d’un retour à la concorde avec la FI. De l’autre j’en entend qui disent « jamais », invoquant à raison les croche pieds et la malhonnêteté intellectuelle de ses dirigeants.

    Et puis il y a ceux qui se disent qu’il faut il faut y aller très prudemment en ne s’oubliant jamais et en sachant que la gauche ne s’arrête pas à une organisation à la mode à un moment de l’histoire politique du pays. Lire la suite

    Nous ne sommes pas au dessus des nuages !

    Macron énerve tout le monde (enfin ceux qui s’engagent) mais il tient bon. Normal. Qu’a-t-il en face de lui, l’idiote utile à l’extrême droite qui lui permet de conforter sa posture d’incontournable face au déluge… Il y en a d’autres mais je ne m’appesantirai pas pour éviter les rengaines sur l’état lamentable d’une gauche hors circuit. Perspectives pcf

    On a deux possibilité.

    Soit faire ce que font les communistes, mais pas que, préparer patiemment l’avenir en recréant une dynamique politique et sociale sur la base des revendications populaire, en proposant des axes de changement fiables, mais à eux tous seuls, cela ne fait pas évidemment le compte. Lire la suite

    Pour une France hospitalière et fraternelle, une Europe solidaire

    Pour une autre politique migratoire        Le racisme c’est quoi ?

    Aucun pays n’échappe aujourd’hui à ces questions. Il s’agit donc pour les institutions internationales, États et citoyens de travailler à définir des solutions communes dans une démarche d’accueil et de devoir d’humanité.        « Lettre ouverte » migrant migration

    Si le droit à la mobilité est reconnu par la déclaration des droits de l’Homme, les migrations forcées ne cessent d’augmenter. On le doit à l’état du monde actuel. Un monde profondément divisé par les inégalités qui ne cessent de croître. Un monde où une poignée d’individus possède autant de richesses que des centaines de millions de personnes. Un monde où la pauvreté et des conflits sans fin jettent sur les routes de l’exil des femmes, des hommes et des enfants désemparés et d’autres, victimes de persécutions religieuses, ethniques, politiques, sexuelles. Lire la suite

    PLAN D’URGENCE pour la santé, l’action sociale et l’hôpital public

    Les parlementaires communistes se sont réunis à Saint-Etienne les 19 et 20 septembre, où nous avons été accueillis par la sénatrice Cécile Cukierman. Un rendez-vous annuel qui réunit les député·e·s, sénatrices et sénateurs communistes pour marquer et préparer la rentrée parlementaire.urgence, santé, hôpital

    Les textes que nous examinerons au cours de cette session parlementaire ont donc bien évidemment été présents dans nos échanges. Sur la bioéthique, nous avons ainsi entendu et débattu avec des personnalités extérieures : Pierre-Henri Duée du Comité consultatif national d’éthique, et Victor Deschamps, maître de conférences, spécialiste de la filiation.

    À la veille de l’examen du texte dans l’hémicycle de notre Assemblée nationale, ces échanges nous ont permis de dresser des frontières entre le techniquement possible et l’éthiquement souhaitable. Lire la suite

    Déclaration de politique générale

    Monsieur le Premier Ministre,

    Le cap que vous venez de définir ne vas pas répondre aux urgences de notre pays ni à la majorité de nos concitoyens. Alors voilà à l’opposé, la déclaration de politique générale que nous vous proposons.Fabien Roussel

    D’abord l’urgence pour notre industrie menacée : Il faut envoyer un signal fort, solennel et tout faire pour que la France ne laisse plus tomber une seule de ses usines !

    General Electric, Whirlpool Amiens, Arjowiggins, Renault, Ford Blanquefort, Ascoval… ces piliers de notre industrie sont stratégiques pour notre pays. Ils doivent faire l’objet d’une décision spéciale et d’une intervention directe de l’Etat.

    Avec nous, l’industrie et les circuits courts deviendront une priorité nationale, un enjeu de souveraineté, tant pour notre économie que pour relever le défi climatique. Car un pays sans industrie est un pays sans avenir. Lire la suite

    Objectif 4,7 millions de signatures

    Référendum ADP RIPLe site du référendum d’initiative partagée (RIP) relatif au projet de privatisation des Aéroports de Paris est ouvert.

    Il est encore possible de faire barrage au Gouvernement et de sauver ADP. Pour cela il faut récolter 4,7 millions de signatures.

    Le web dédié à notre action
    sur le 77 : www.referendumadp77

    Pour signer le référendum d’initiative partagée vous devez vous connecter sur le lien ci-après : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

    Si les 4,7 millions de signatures sont recueillies dans un délai de 9 mois, le gouvernement sera dans l’obligation d’organiser un référendum national sur la privatisation.

    La marche est haute et la démarche fastidieuse, c’est pourquoi la mobilisation, la signature et le partage de chacun.e sont importants.

    Neuf conseils pratiques pour ceux qui ne parviennent pas à signer en faveur du référendum sur la privatisation d’ADP: Lire la suite

    Sauvons notre système de santé publique

    On ne peut mieux en résumer les conséquences et ce qu’il faut faire en urgence … Yann Flecher de l' Usap-Cgt invité du magazine de la santé ce jour (11/06/2019) concernant la grève des urgences et plus generalement dans l'Hopital Public #aphp
    mais sans notre soutien et sans mobilisations à la hauteur du coup porté et un rapport de forces à créer en conséquence nous savons bien ce qu arrivera !

    ci-dessous quelques éléments de compréhension supplémentaire avec « Notre dossier Santé »

    « Il va y avoir des morts » : Fabien Roussel réclame un moratoire sur les fermetures de lits

    Hôpital : « On est dirigés par des gens qui n’ont plus aucune valeur humaine » Dr Christophe Prudhomme

    En colère face à la procédure accélérée du Sénat pour faire adopter le projet de loi hospitalier : Pierre Laurent

    La solution réside donc dans la réorientation des patients vers le privé pour le président de la Fédération de l’hospitalisation privée

    Un choix de civilisation / Le financement de notre sécurité sociale

    L’interview ( hautement instructive ) de Décembre 2009 du Professeur Grimaldi sur le fonctionnement de l’hôpital public

    Casse industrielle programmée

    Un plan de suppression de 1044 emplois dans l’usine de turbines à gaz de Belfort, soit plus de la moitié des effectifs, au lendemain des élections européennes, après 1000 emplois supprimés depuis le rachat d’Alstom Power, la branche énergie d’Alstom en 2015.General Electric industrie

    C’est en fait un désengagement massif de l’industrie énergétique française décidé par la direction américaine de GE. Cette décision, si une mobilisation d’ampleur nationale n’y fait pas obstacle, portera un coup fatal à la production française de turbines à gaz pour laquelle le centre de Belfort, le plus important au niveau mondial, dispose de compétences et d’un outil industriel lui permettant de réaliser de A à Z une variété importante de turbines.

    Nous vivons l’aboutissement d’une longue série de choix publics désastreux, qui depuis trente ans, ont livré les secteurs de l’énergie et du transport ferroviaire entre les mains de finance internationale, sans la moindre politique industrielle.

    IVG Colère au sénat !

    En colère face à la procédure accélérée du Sénat pour faire adopter le projet de loi hospitalier, au regard des multiples problèmes générés par l’austérité imposée aux hôpitaux.sénat ivg hôpitaux

    En annulant le vote allongeant de 12 à 14 semaines le droit à l’IVG, le Sénat conservateur n’a aucun scrupule. C’est une honte pour les droits des femmes.
    Nous devons toutes et tous rester vigilant·e·s !

    Souscription nationale

    Voici le message envoyé par Fabien Roussel à l’ensemble des adhérent·e·s, ami·e·s et compagnons de route, à toutes celles et ceux qui se sont engagé·e·s à nos côtés dans cette belle campagne des élections européennes.pcf souscription national

    Bonjour, Nous tenons à te renouveler nos remerciements pour ton engagement dans la très belle campagne électorale que nous venons de mener, avec notre liste « Pour l’Europe des gens contre l’Europe de l’argent ».

    Notre résultat est évidemment très en deçà des espoirs levés pendant la campagne. Avec 565 717 voix, nous n’atteignons pas le seuil de 5% et nous n’avons plus de députés européens siégeant à Bruxelles. Il aura pourtant fallu seulement 220 000 voix pour faire élire les députés d’extrême-droite !

    Nous sommes également en deçà du seuil de 3 % des suffrages exprimés permettant aux listes de prétendre au remboursement de leurs frais de campagne.

    Ce résultat n’efface en rien la belle campagne menée par Ian Brossat, ses colistières et colistiers, la forte mobilisation des militant·e·s du PCF, de militant·e·s et d’élu·e·s d’autres sensibilités de gauche, celle d’acteurs du mouvement associatif, de nombreux syndicalistes ou de personnalités du monde de la culture et de la création. Lire la suite

    Fête de l’Humanité

    Bon de soutien pour la Fête de l’Humanité les 13-14-15 Septembre 2019 . C’est 28€ en vente militante ( au lieu de 40€ ) qui donne droit au 3 jours de spectacle et d’évènements ( après enregistrement sur le site de la fête avant le jeudi 12 septembre 2019. )
    Pour toutes nos communes voir contact en haut de page ! Si vous habitez sur Lognes ou Noisiel suffit d’ envoyer un mail à voldenuit48@numericable.com. On prends contact et je viens vous les apporter ! Possibilité d’envoi par la poste sous enveloppe après règlement en juillet et août !
    fête de l'Humanité des 13-14-15 Septembre 2019Le programme et tous les renseignements pratiques en cliquant sur l’image !

    Notre engagement

    Notre clip de campagne : Il n’y a rien de plus efficace le 26 mai que d’utiliser le bulletin de la liste Ian Brossat clip de campagne européenne 26 mai
    Cette liste représente celles et ceux qui n’ont jamais donné de chèque en blanc à l’actuelle construction européenne antisociale, anti-environnementale, antidémocratique.

    Elle propose une union des peuples et des nations solidaires pour les hommes et la nature.
    Elle est à l’unisson de la jeunesse européenne qui manifeste en proclamant « Sauvons la banquise, pas les banquiers »

    Notre clip de campagne
    Notre programme, Nos candidats Nos autres propositions
    Solidarité internationale

    Ian Brossat, tête de liste du PCF aux élections européennes, souhaite que les Etats utilisent leur pouvoir pour mieux protéger l’emploi, les citoyens et la vie privée de l’influence des Gafa. « Nous devons mettre au pas les Gafa »

    Quand on est en colère il faut aller voter .. et se servir du « carton rouge du PCF »

    Orchestré par les médias à grand renfort de sondage : Emmanuel Macron ou Marine Le Pen, ont l’un et l’autre intérêt à limiter l’élection à leur personne ! Ian Brossat : « un duel qui est en réalité un duo »

    Le bilan des députés GUE/NGL à l’assemblée européenne

    Les députés du PGE (Parti de la gauche européenne), dont fait partie le PCF, ont porté le fer au Parlement européen et remporté des victoires notables.europe

    Si l’examen des mandats écoulés au Parlement européen permet de relever l’incohérence et la vacuité de certaines positions il permet aussi de constater l’opiniâtreté et la constance d’autres députés.

    En l’espèce, les députés communistes, qui siègent dans le groupe de la GUE/NGL (Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique), ont mis toutes leurs forces pour contrer le rouleau compresseur d’une Europe au service du capital et pour porter des propositions en faveur des travailleurs, de la transition écologique ou encore de la maîtrise démocratique. Lire la suite

    Le vote FN : une imposture à dénoncer !

    Si votre voisin vote FN en croyant voter social ou faire un acte de résistance, détrompez-le avec ceci ! Le parti de Marine Le Pen vote à Bruxelles le contraire de ce qu’il prône à Paris : vote FN Europe

    Soutien aux multinationales, désintérêt pour l’écologie, mépris pour les travailleurs… nous avons passé au crible le bilan des eurodéputés du Rassemblement national: un démenti cinglant de leurs promesses de campagne.

    «On arrive» C’est le slogan belliqueux choisi par le parti de Marine Le Pen pour les élections européennes. Pourtant, avec 24 eurodéputés élus en 2014, le Front national (désormais Rassemblement national) était déjà la première délégation française au Parlement européen. Alors qu’ont-ils fait de leur mandat ? Lire la suite